Noticias

Montserrat Costa, “Je ne veux pas ressembler à une. Ni Rossi”

Montserrat Costa, "No quiero parecerme a nadie. Ni a Rossi"

Montserrat Costa est le plus jeune des pilotes impliqués dans le CEV. Son premier contact avec la moto vient du monde des hors route que son père pratiquait motocross. À 3 ans, Montserrat a été monté sur un vélo.

Mais bientôt changé les dubbies par de l'asphalte. Né en 1995, Montse atteint la CEV après avoir résisté à un grand temps que le Championnat Supermoto 85cc catalane, Copa Malossi 80cc ou Championnat de la Méditerranée Vitesse, en 80 et 125cc.

Solomoto: Vous êtes devenu très proche de faire la coupe en qualifications.

Monserrat Costa: La vérité est oui, mais je ai une excuse (sourires). Je ai été blessé jusqu'à il ya à peine deux mois ne ont pas retourner à la formation. Je suis tombé dans le dernier tiers de la saison dernière tellement je me suis cassé l'humérus. Plus, Je pase la semaine avant refroidi Montmelo, d'angine, de sorte que le vendredi et le samedi toujours pas marcher très fine.

SM: Nouveau Moto, nouvelle catégorie ... et nouveau circuit?

MC: Moto et catégorie elle-même, mais Montmelo savait déjà du Championnat de la Méditerranée Vitesse (CMV) les deux dernières années. D'abord et 80cc 2009 huitième litre.

SM: Où fait Montserrat Costa?

MC: Bonne question (sourire à nouveau). Pour atteindre le CEV avait participé au Championnat Supermoto de Catalogne dans la catégorie des 85cc, Copa Malossi 80cc et le CMV ont joué le championnat de Catalogne en 85cc Supermotard, Malossi 80cc Copa de Supermotard, Championnat et de la Méditerranée, en 80cc et , 125cc, les deux dernières années.

SM: Où venez-vous votre passion pour les motos?

MC: Mon père. Mon père a couru motocross, pourquoi je ai aussi commencé à pratiquer.

SM: Quand avez-vous pour la première fois sur un vélo?

MC: Pour tout quand je ai appris à faire du vélo, à 3 ans.

SM: Vous souvenez-vous de votre première course?

MC: Uffff!! Si la mémoire? Oui, Oui. Ce était une course terrible. Il marquait pour le Catalan Supermoto et en dernier. Je étais tellement nerveuse à la sortie, pour libérer l'embrayage, Je suis tombé. Je suis venu de motocross, alors exécuté sur l'asphalte ... La vérité est que je ne avais aucune idée (Rire).

SM: Quel pilote est votre miroir?

MC: Je ne en ai pas.

SM: Tu ne veux pas être comme tout le monde? ¿Ni Rossi?

MC: Je ne veux pas ressembler à une.

SM: Jusqu'où vous obtiendrez?

MC: Le plus haut possible.

SM: Et si vous ouvrez portes en 125GP, même sont également faire cette année Carla Calderer, en Moto2, et Elena Rosell, en Stock Extreme.

MC: Clair. Toutes les portes se ouvrent dans nos catégories respectives.

SM: Connaissez-vous personnellement?

MC: Elena Rosell oui. Je ai parlé un peu avec elle, mais encore Carla Calderer, Je ne la connais pas encore personnellement. Pour voir si je peux Albacete.

SM: ¿Piensas que las carreras de motos están demasiado masculinisée?

MC: Oui, pas plus que de regarder combien de gars et les filles pilotes là-bas.

SM: Vous sentez-vous étrange, à sa place, avec deux hommes?

MC: Aucun, aucun, du tout.

SM: Avec la quantité de vélo il aime, et les milliers de conduite sur leurs vélos, Pourquoi pensez-vous pas plus de femmes pilotes?

MC: Parce que la plupart des gens croient que les motos sport est pour les hommes seulement. Beaucoup de gens pensent qu'il ya des sports qui sont pour les filles et d'autres qui sont pour les garçons, mais les sports servent les hommes et les femmes. Peu importe soit un garçon ou une fille, ce ne est pas important.

SM: Quels objectifs vous fixez-vous pour cette 2010?

MC: Comme ce est ma première année ... Je finirais dans le milieu de la table. Nous devons aller étape par étape.

Publié 16/05/2010

Source: www.solomoto.es



Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>