Noticias

Elena Rosell “Je ai hâte de profiter sur une moto”

Elena_Rosell_Entrevista_CEV2012Il ya quelques jours, nouvelles éclaté que Elena Rosell montait sein de l'équipe Bruno Performance équitation une Kawasaki ZX6R, dans la catégorie de l'Espagne Championnat Superstock.

Aujourd'hui, nous avons été avec elle sur le circuit de Catalunya, où commence la CEV cette semaine.

MEF: Elena, il ya quelques jours, Vous nous informabas qu'à la fin vous avez à monter sur un vélo, Comment vous sentez-vous?

Elena: Je suis heureux. Pas ce que je voulais, Je ai beaucoup appris dans le monde et préfère monter un Moto2 ou même un Extreme, mais ce est ce que nous pouvions nous permettre. Au moins, je suis ici et je suis capable de faire ce que je aime.

MEF: Comment arrivez-vous à Bruno Performance?

Elena: Après avoir terminé le Monde, tout était en montée. Les équipes se sont intéressés à moi, Je ai reçu de nombreuses offres, mais la crise qui sévit dans le pays, exige que les pilotes doivent fonctionner même payer. Je ai perdu mes sponsors et je ai passé tout l'hiver à essayer de trouver quelqu'un pour me aider à dire oui, budgets demandé équipes. Enfin, dans un accord avec Bruno Perfomance je ai réussi à être ici.

MEF: Vous revenez à la CEV. Lorsque vous avez quitté vous faisiez grande en Stock Extreme, une catégorie beaucoup plus difficile que Superstock, Vous avez été à travers un monde Moto2 et maintenant vous obtenez sur la Kawasaki ZX6R, un vélo que vous savez très bien, depuis disputaste Coupe Kawasaki Ninja. Quels objectifs vous fixez-vous?

Elena: Jouir, Je ai hâte de profiter sur une moto. Nous avons partagé grillé Moto2, ne savent toujours pas si nous nous séparons podiums, mais au mess avec Superstock, entre le Moto2 et démontrer ce que je ai appris, Ce serait formidable.

MEF: Maintenant, pour terminer Elena, Avec ce que vous tenez votre expérience dans le Monde?

Elena: Uff!, Il est si difficile. L'année dernière était une année difficile, très difficile. L'équipe personnellement beaucoup, mais techniquement nous ne avions rien à faire. Nous étions toujours souffrons d'un manque de matériaux. Je ai appris à me créer un rouleau interne mauvaise de voir que les choses ne vont pas et qui vous laisse profiter de plus le vélo. Parfois, je voulais rentrer à la maison et je me suis surpris, disant, “Elena sont dans le Monde, comment vous vous sentirez comme rentrer à la maison”. Quoi qu'il en soit, je préfère l'expérience et surtout avec ce que je ai appris.

Nous espérons Elena nouveau être à l'aise sur la moto et servons cette saison, pour que l'année prochaine je peux obtenir sur une Moto2. Chance Elena.

Publié 25/04/2012

© Motocyclisme Féminin

 


Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>