Noticias

Andrea Sibaja: “En 2015 nous aimerions être présents au niveau national”

Andrea Sibaja: "En 2015 nos gustaría estar presentes a nivel nacional"

Le nouveau champion de la série Andalousie 600 rayonnante et se sent plus fort que jamais. Andrea nous dit dans cette interview ses plans futurs et comment a été la façon d'être couronné champion.

MF: Andrea, Champion de l'Andalousie! Comment vous sentez-vous?

AS: Very Happy, Ce est indescriptible. Je suis toujours impressionné par la grande réception qui prend ce résultat dans tous les médias, quelque chose que vous faites cela, je ai goûté encore. Depuis lundi, nous travaillons dur et plus fort que jamais parce que nous savons que ce est le meilleur moment pour introduire de nouveaux projets et à rechercher de nouvelles opportunités, Pour être admissible à prendre cette étape, nous voulons donner à la prochaine saison comme un championnat et le niveau.

MF: Il est clair que l'âge, lui d'être Champion du Monde ne est pas disponible, mais il ya quatre ans, quand vous avez commencé Aviez-vous imaginé que vous pourriez être Champion de l'Andalousie?

AS: Aucun, Je ne imaginais pas que je pourrais obtenir cette, mais toujours pensé et espéré qu'il pourrait profiter de quelque chose comme ce que je vis en ce moment, Ce était un rêve pour moi. Dès le début, Je ai toujours su que ce sport et ce monde dans lequel je suis maintenant immergé est très difficile. Nous avons atteint ce point sans imaginer et qui sait jusqu'où nous pouvons obtenir dans les quatre ans. Ce qui est clair, ce est qu'il est temps de se battre plus difficile de garder Climbing Championship, niveau, et de surmonter tous les défis que nous mettons en face.

MF: Vous êtes venu à réaliser le rêve de course grâce à Luis Castro et son Box77, ceux qui vous ont accompagné sur ce chemin. Quelle est votre relation avec l'équipe?

AS: La relation dès le premier jour a été très proche, sont une famille. Plus, l'expérience et le professionnalisme qui a Luis et de l'équipement, après tant d'années de la concurrence, Il m'a beaucoup appris. Ils ont été avec moi dans tout ce que je avais besoin et ont du mal à trouver un créneau dans le sport. Votre aide et votre soutien inconditionnel a été la clé de continuer ici. Ce est un plaisir de travailler avec eux, parce qu'ils savent comment vous traiter quand vous avez une bonne journée ou une mauvaise journée et ce est génial de partager avec eux de cette manière spéciale vos expériences!. Cette complicité et chacun des membres de l'équipe ont joué un rôle dans la réalisation de ce titre et ma progression le long de cette période.

MF: Revenons. Je me souviens que Décembre 2010 quand avez-vous pour la première fois sur une vitesse de vélo, la 125 Coupe du Motor Hispania. Que retenez-vous de votre première expérience?

AS: Je me souviens combien je aimais et l'illusion dégagée, mais aussi la difficulté et le manque d'expérience, je ai remarqué que je. Jusque-là je ne avais fait quelques fois par pitbike. A ce moment, je ai réalisé que autant que vous le souhaitez, vous devez travailler pour améliorer et adapter. Se ils avaient perdu du temps. En fin de compte, ce jour-là je ai été accroché encore plus dans le monde de la moto.

MF: Comment étaient ces deux ans de la Coupe Hispania Motor?

AS: Ils ont été très difficiles. Ma première course se est terminée à l'hôpital deux mois contraints pause pour plâtres (poignet) et le collier, parce que je ai jeté un autre pilote. Pour cela il faut ajouter plus de chutes, problèmes techniques avec moto compliquée, une seule marque même catégorie avec les motos de faible capacité, où je étais le plus grand et battu avec des pilotes qui avaient beaucoup plus d'expérience que moi. Ce ne était pas mal du tout, I courses vraiment combattu, Je me souviens surtout de la dernière course avec cette moto litige, finition secondes. En esos dos años aprendí mucho sobre aspectos técnicos, sportive et le sport économique, et sans eux rien ne serait même. En passant par la Coupe nous a forme que la structure de l'équipe et moi en tant que pilote. Il fut un temps d'apprentissage fondamental et vital de continuer.

MF: En 2013 a fait le changement de déplacement. Dès le début vous vous sentez à l'aise avec 600cc ou vous avez eu à travailler dur pour faire?

AS: Rien grimper ce était quelque chose de spécial, Je me sentais très à l'aise, Je ai adoré, sentir et ressentir ce est mon vélo. Un vélo de course, Plus Vite, une grande freinage. Ce est un processus d'adaptation, depuis la modification d'un quatre temps 600cc moto 125cc. est brutale. L'expérience de Luis Castro à ce déplacement a été mon meilleur outil, Il m'a montré la voie à suivre. Il ya encore beaucoup à apprendre, mais le sentiment que je ai le contrôle, sentir que lorsque nous avons quitté la piste sont un, Je me amuse, quand je tombe je deviens plus fort, tout ce qui est imbattable. Je pense que non seulement cette année, nous avons fait un grand pas en avant mais il ya encore un bon moment aller avec ce déplacement.

MF: En deux saisons, Champion de l'Andalousie Comment était la tournée?

AS: La première saison a été entièrement adaptatif, connaître le vélo, apprendre la variation de la dessinée, les réactions de la moto et aussi apprendre pourquoi vous tombez, et tombant, et préparer physiquement, etc… Je ai fini quatrième dans le championnat de l'Andalousie, luchando y subiendo al podio en alguna ocasión. Dans la seconde, nous avons continué d'apprentissage, comme contestation d'une régionale, avec des saisons avec très peu de carrières, pas assez de temps pour trop. Un changement d'attitude, Pourquoi personne? et une nouvelle puce dans nos têtes par le travail remarquable de l'équipe dès le premier jour, toujours à la recherche pour améliorer à la fois les points où la moto que moi, nous avons pris un grand pas en avant de la formation précédente au début de la saison. Superar esos momentos de las carreras en las que yo me solía bloquear y poner demasiado nerviosa, se sentir plus fort et plus concurrentiel, est l'évidence de la croissance et de la maturation je atteint à la fois comme un pilote et en tant que personne, et pas de meilleure récompense que nous avons apporté la maison de championnat.

MF: Quel est votre meilleur souvenir?

AS: Je ai de bons souvenirs de la saison, mais avant d'obtenir le championnat dirais les deux courses tenues dans les tavernes en Août de cette année, où je ai obtenu deux secondes positions, en un avec tour le plus rapide. Je aurais pu me battre pour gagner pas failli à la sortie, mais étaient courses disputadísimas où nous avons eu le contrôle sur ses rivaux, sur la course et le championnat. Ont été les deux meilleures courses que nous avons eus ces quatre saisons. Mais après ce week-end, la mémoire qui sera toujours l'arrivée au parc fermé et l'image de l'ensemble de l'équipe étreindre, en larmes, placer une sur la coque et le carénage de la moto, la réception à la boîte de minutes plus tard où je étais entouré de beaucoup de gens et je frappai, Ils ont crié et mantearon. Momentos sont indescriptibles.

MF: Maintenant le plus important: 2015? ¿Projets, idées? Verrons-nous dans le Championnat d'Espagne?

AS: Eh bien maintenant, nous prenons ce le bon moment pour travailler plus fort que jamais et frapper à la porte de nouveaux sponsors et de nouveaux projets. Depuis lundi, nous faisons un excellent travail avec les médias et la recherche de nouveaux défis. En 2015 nous aimerions être présents au niveau national. Nous ne avons pas encore clairement quelle option continuera, nous avons besoin d'un peu plus de temps pour régler toutes économique et de regarder le budget que nous, mais nous pouvons avoir la Coupe Kawasaki Z, un championnat dans lequel nous pourrions battre pour une bonne position et il fait partie d'un ressortissant. L'autre option serait de nous garder dans la même catégorie, mais toujours à la recherche de nouvelles options à l'échelle nationale. Ce qui est clair ce est que nous allons accueillir la possibilité de voir plus réaliste et plus approprié de poursuivre cette tendance à la hausse, toujours penser qu'une fois obtenu un titre, nous revalider défis plus complexes.

MF-il quelque chose que vous souhaitez ajouter?

AS: Je tiens simplement à nommer tous les sponsors qui me soutiennent toujours et qui ont été incorporés. Un Deza confiance en moi pour toujours, la ville de Córdoba, l'IMD, le Conseil de Cordoue, Shiro et une myriade de marques et d'entreprises qui, d'une manière ou d'une autre me aider car aucune, propagáis les médias que tous nos actes aider à diffuser notre travail, surtout tant coeur, une moto Femme est là depuis le premier jour.

Moto Femme

Photos: CYWE, Création et Web



Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>